VOUS ETES RÉSPONSABLES DU DRAME DES MIGRANTS
Share on Facebook Share on Twitter
 
Other articles
 

Un marché est ouvert sur le dos des migrants depuis le 4 avril entre la Turquie et l’Union Européenne. Comment peut-on parler de democratie alors que la dignité humaine est écrasée et que l’on donne des libértés aux personnes qui défendent des idées racistes et extremistes.L’UE, soi-disant "monument" de la démocratie soutient le facsisme, , dictature fasciste en Turquie, le massacre de la nation kurde, la destruction. Il suffit de regarder cet accord pour comprendre les politiques d’anéantissement. Cet dernier accord est encore un fait qui sâli la reputation de ces états soit-disant démocratiques et nous pouvons constater ce double jeu perpétuel. Pour ce qui est de la Turquie, ces notions ne détiennent aucunes valeurs.


Lorsque nous observons l’accord, au premier abord, nous ne trouvons pas grand chose de contraignant pour l’UE; µune simple demande à la Turquie de limiter l’afflus des migrants en Europe, leur donner un logement, permettre aux migrants de se rendre de la Turquie en Europe de manière plus conforme aux règles et coordinée (Pour toute personne entrées sur le territoire Européen de manière illégale et renvoyée en Turquie, une personne pourra quitter le Territoire Turque pour se rendre dans l’UE de manière légale) et pour cela, l’UE versera 3 millions d’euros et de nouveau 3 millions d’euros.


La dictature fasciste Turque a peut être pu faire un consensus consernant les migrants avec l’UE, mais cet accord va permettre à la Turquie de faire plusieurs coups avec une seule pierre. Sans compter les migrants d’Afghanistan, du Pakistan, d’Irak,… il y a 2,6 millions de migrants provenant de Syrie. La Turquie utilise tous ces migrants pour obtenir ce qu’il veut de l’UE.
- Ceux qui prônent et defendent l’autonomie du Kurdistan du Sud sont massacrés par l’état turque. De plus ils se permettent de détruire et brûler des villes entière. Et pendant ce temps, le monde entire, l’Europe y compris observe ces faits sans réagir.
- Démontrer que l’UE est un défenseur de la “Région sûre” en Syrie
- Suite aux malaises entre Turquie et Russie et les pressions de la Russie envers la Turquie, cet accord pourra permettre à l’état Turque de se faire défendre par l’UE
- Gagner du pouvoir pour la construction de gazoduc passant par l’Est de la méditérannée.
-Installer des migrants dans le Sud du Kurdistan, plus particulièrement à Rojava pour changer la situation démographique
- Voir les migrants comme un depot de voix potentiel.
- Utiliser les migrants en âge de travailler comme main d’oeuvre pas cher
Le president R. T. Erdogan menance depuis bien longtemps l’UE en disant “Les bus et les avions ne sont pas là pour rien”. Cette menace a bien fonctionné. Tant que les migrants sont dans les mains de l’état turque pour menacer l’EU, l’UE sera contraint de supporter la dictature fasciste et les problemes engendrées dans la region de manière indirecte en restant silencieuses à leurs actes de dictature. Ou alors l’UE devra régler le problème de migration à la racine.
Est-ce que l’Europe peut il régler ce problème à la racine? Non. Non parce que les vrais responsable de ce drame sont les états imperialistes; ils ont du accepter l’existance du problème des migrants lorsque des centaines de millier de personnes se sont déplacées afin de se rendre en Europe. L’accord en Turquie et Europe n’est pas juste une tragédie, c’est un meurtre. C’est un meurtre parce que la migration est due au souhait des forces imperialistes de devenir une puissance mondiale en détruisant, s’appropriant et changeant les régimes des états pour leurs interêts. Avec cet accord, l’EU démontre son double jeu, sa fausse démocratie, renvoyer les migrants dans leur pays en les faisant passer par la Turquie, l’Europe ne peut nier sa résponsabilité meurtrière dans les faits de migrartions. Ces “saletés” qui se sont mis à migrer dans le monde, lorsqu’ils sont arrives aux portes de l’Europe, l’union occidentale, n’a pas hésité à montré sa double face. L’UE est a une double face car il nie et fait semblant de ne pas voir les problèmes a été contraint de faire face à la réalité. Il a une double face lorsqu’il veut parraître humaniste; étant donné qu’il choisi qui peut rester sur le territoire ou non.


Les politiques imperialists; les enjeux politiques; la prise de possession de l’Irak et l’Afghanistan, retirer la Lybie en tant qu’état concret, la guerre civile en Syrie, la faim et les genocides n’offrent pas d’autres choix aux people que de migrer vers états plus sûrs. Le vrai reponsable de ces migrations est la mentalité impérialiste persistante.


L’impérialisme ne saura pas se libérer facilement de mouvement migratoire dont il est la cause. L’accord entre Turquie – Europe n’arrangera pas les choses. Tant que les guerres et les raisons de migrations ne cesseront pas, les migrants ne cesseront pas de quitter leur états en situation de détresse. La prise de possessions de états, les guerres par procurations, renvoient aux états imperialistes des personnes qui sont réstées sans travail, sans maison.

 

 

Archive

 

2018
Octobre
2016
Août Juillet
Juin Mai
Mars Février
2015
Septembre Juillet
2014
Décembre Novembre
Septembre

 

VOUS ETES RÉSPONSABLES DU DRAME DES MIGRANTS
fc Share on Twitter
 

Un marché est ouvert sur le dos des migrants depuis le 4 avril entre la Turquie et l’Union Européenne. Comment peut-on parler de democratie alors que la dignité humaine est écrasée et que l’on donne des libértés aux personnes qui défendent des idées racistes et extremistes.L’UE, soi-disant "monument" de la démocratie soutient le facsisme, , dictature fasciste en Turquie, le massacre de la nation kurde, la destruction. Il suffit de regarder cet accord pour comprendre les politiques d’anéantissement. Cet dernier accord est encore un fait qui sâli la reputation de ces états soit-disant démocratiques et nous pouvons constater ce double jeu perpétuel. Pour ce qui est de la Turquie, ces notions ne détiennent aucunes valeurs.


Lorsque nous observons l’accord, au premier abord, nous ne trouvons pas grand chose de contraignant pour l’UE; µune simple demande à la Turquie de limiter l’afflus des migrants en Europe, leur donner un logement, permettre aux migrants de se rendre de la Turquie en Europe de manière plus conforme aux règles et coordinée (Pour toute personne entrées sur le territoire Européen de manière illégale et renvoyée en Turquie, une personne pourra quitter le Territoire Turque pour se rendre dans l’UE de manière légale) et pour cela, l’UE versera 3 millions d’euros et de nouveau 3 millions d’euros.


La dictature fasciste Turque a peut être pu faire un consensus consernant les migrants avec l’UE, mais cet accord va permettre à la Turquie de faire plusieurs coups avec une seule pierre. Sans compter les migrants d’Afghanistan, du Pakistan, d’Irak,… il y a 2,6 millions de migrants provenant de Syrie. La Turquie utilise tous ces migrants pour obtenir ce qu’il veut de l’UE.
- Ceux qui prônent et defendent l’autonomie du Kurdistan du Sud sont massacrés par l’état turque. De plus ils se permettent de détruire et brûler des villes entière. Et pendant ce temps, le monde entire, l’Europe y compris observe ces faits sans réagir.
- Démontrer que l’UE est un défenseur de la “Région sûre” en Syrie
- Suite aux malaises entre Turquie et Russie et les pressions de la Russie envers la Turquie, cet accord pourra permettre à l’état Turque de se faire défendre par l’UE
- Gagner du pouvoir pour la construction de gazoduc passant par l’Est de la méditérannée.
-Installer des migrants dans le Sud du Kurdistan, plus particulièrement à Rojava pour changer la situation démographique
- Voir les migrants comme un depot de voix potentiel.
- Utiliser les migrants en âge de travailler comme main d’oeuvre pas cher
Le president R. T. Erdogan menance depuis bien longtemps l’UE en disant “Les bus et les avions ne sont pas là pour rien”. Cette menace a bien fonctionné. Tant que les migrants sont dans les mains de l’état turque pour menacer l’EU, l’UE sera contraint de supporter la dictature fasciste et les problemes engendrées dans la region de manière indirecte en restant silencieuses à leurs actes de dictature. Ou alors l’UE devra régler le problème de migration à la racine.
Est-ce que l’Europe peut il régler ce problème à la racine? Non. Non parce que les vrais responsable de ce drame sont les états imperialistes; ils ont du accepter l’existance du problème des migrants lorsque des centaines de millier de personnes se sont déplacées afin de se rendre en Europe. L’accord en Turquie et Europe n’est pas juste une tragédie, c’est un meurtre. C’est un meurtre parce que la migration est due au souhait des forces imperialistes de devenir une puissance mondiale en détruisant, s’appropriant et changeant les régimes des états pour leurs interêts. Avec cet accord, l’EU démontre son double jeu, sa fausse démocratie, renvoyer les migrants dans leur pays en les faisant passer par la Turquie, l’Europe ne peut nier sa résponsabilité meurtrière dans les faits de migrartions. Ces “saletés” qui se sont mis à migrer dans le monde, lorsqu’ils sont arrives aux portes de l’Europe, l’union occidentale, n’a pas hésité à montré sa double face. L’UE est a une double face car il nie et fait semblant de ne pas voir les problèmes a été contraint de faire face à la réalité. Il a une double face lorsqu’il veut parraître humaniste; étant donné qu’il choisi qui peut rester sur le territoire ou non.


Les politiques imperialists; les enjeux politiques; la prise de possession de l’Irak et l’Afghanistan, retirer la Lybie en tant qu’état concret, la guerre civile en Syrie, la faim et les genocides n’offrent pas d’autres choix aux people que de migrer vers états plus sûrs. Le vrai reponsable de ces migrations est la mentalité impérialiste persistante.


L’impérialisme ne saura pas se libérer facilement de mouvement migratoire dont il est la cause. L’accord entre Turquie – Europe n’arrangera pas les choses. Tant que les guerres et les raisons de migrations ne cesseront pas, les migrants ne cesseront pas de quitter leur états en situation de détresse. La prise de possessions de états, les guerres par procurations, renvoient aux états imperialistes des personnes qui sont réstées sans travail, sans maison.