20 ans dans le feu ! De milliers ont fêtés le 20ème anniversaire du PCML
Share on Facebook Share on Twitter
 
Other articles
 

BULLETIN INTERNATIONAL / ÉDITION 145 / Novembre 2014 


A l’appel de « la révolte, la révolution et du socialisme » des milliers de jeunes, femmes, ouvriers et immigrants sont venus fêter les 20 ans du PCML à Leverkussen (en Allemagne). Ils sont venus de France, d’Angleterre, de Suisse, de Belgique, d’Autriche, d’Espagne pour faire la fête ensemble.
L’Organisation de la Jeunesse Communiste a organisé l’ouverture du festival avec une grande démonstration. Ils sont sortis à Leverkussen et ont errés dans les quartiers de la ville avec le drapeau de notre parti, tout en scandant : « Vive notre parti PCML », « Vive Kobanê », « Révolte, Révolution, Socialisme ».


Le programme a débuté avec une conférence sur la révolution de Rojava (Kurdistan syrien) où une représentante du PYD, Ariya Issa, et le journaliste socialiste, Ibrahim Cicek, étaient présents. Les deux ont parlé de la situation actuelle de Kobanê, la signification de la Révolution de Rojava au-delà de ses frontières et de la lutte au Moyen-Orient. Nombreux ont participé à la discussion et au débat en posant des questions et en prenant la parole.


Un représentant du parti PCML a salué les milliers de participants. Une vidéo a été diffusée montrant  la lutte de notre parti, les 20 ans dans le feu, dans la lutte. La vidéo s’est terminée avec un message des combattants du parti PCML à Rojava. Ils ont salué le festival et ont déclaré : « Un nouveau système a été créée à Rojava. En tant que combattant du PCML, nous ne pouvions nous taire face à cette tournure. Par conséquent, nous, en relation avec les combattants du YPG, nous combattons contre les forces réactionnaires. Nous appelons tout le monde à se joindre à cette lutte. »


L’attention du festival s’est portée sur la Révolution de Rojava, sur la résistance héroïque de Kobanê, sur la lutte du PCML et sur SuphiNejatAgirnasli (ParamazKizilbas) qui est tombé en martyr il y a quelques semaines en défendant la Révolution de Rojava ainsi que sur les martyrs. La famille des martyrs était également présente : la sœur de SuphiNejatAgirnasli et le père de SerkanTosun étaient présents. Le père de SerkanTosun a salué les participants, tout en prononçant ce discours : « Je me prosterne respectueusement devant les héros combattants pour Rojava. Serkan était bon et courageux. C’était un camarade qui a donné sa vie pour la Révolution. Je suis fier de lui ».


Nombreux groupes de musiciens étaient également présents. Le président de Limter-is, KamberSaygili, la coprésidente du HDP FigenYükseksdag et le président de NAV-dem, YükselKoç ont prononcé un discours tout en saluant la lutte du PCML et la Révolution de Rojava.


Le TKP/ML et le MKP ainsi que le Comité central du PKK ont partagé un message où ils accentuaient la lutte commune et qu’ils voyaient le mouvement révolutionnaire turc comme une base alliée.


Nombreux délégués internationaux ont participé au festival et ont salué la lutte du PCML dans leurs propres langues. Même les organisations qui étaient dans l’incapacité de venir au festival ont salué le PCML et ses 20 ans de résistances. Des messages venants de la Croatie, d’Espagne, du Liban, d’Afrique du Sud, de l’Allemagne, de la Bulgarie, du Sri-Lanka, de la France, de l’Iran, de la Yougoslavie, du Maroc, du Pays-Bas et de l’Afghanistan ont été lus.


Le Festival a donné une énorme force révolutionnaire et une énergie révolutionnaire. Le Festival a reflété le caractère Marxiste et Léniniste du parti ainsi que ses 20 ans d’histoire.

 

 

Archive

 

2018
Octobre
2016
Août Juillet
Juin Mai
Mars Février
2015
Septembre Juillet
2014
Décembre Novembre
Septembre

 

20 ans dans le feu ! De milliers ont fêtés le 20ème anniversaire du PCML
fc Share on Twitter
 

BULLETIN INTERNATIONAL / ÉDITION 145 / Novembre 2014 


A l’appel de « la révolte, la révolution et du socialisme » des milliers de jeunes, femmes, ouvriers et immigrants sont venus fêter les 20 ans du PCML à Leverkussen (en Allemagne). Ils sont venus de France, d’Angleterre, de Suisse, de Belgique, d’Autriche, d’Espagne pour faire la fête ensemble.
L’Organisation de la Jeunesse Communiste a organisé l’ouverture du festival avec une grande démonstration. Ils sont sortis à Leverkussen et ont errés dans les quartiers de la ville avec le drapeau de notre parti, tout en scandant : « Vive notre parti PCML », « Vive Kobanê », « Révolte, Révolution, Socialisme ».


Le programme a débuté avec une conférence sur la révolution de Rojava (Kurdistan syrien) où une représentante du PYD, Ariya Issa, et le journaliste socialiste, Ibrahim Cicek, étaient présents. Les deux ont parlé de la situation actuelle de Kobanê, la signification de la Révolution de Rojava au-delà de ses frontières et de la lutte au Moyen-Orient. Nombreux ont participé à la discussion et au débat en posant des questions et en prenant la parole.


Un représentant du parti PCML a salué les milliers de participants. Une vidéo a été diffusée montrant  la lutte de notre parti, les 20 ans dans le feu, dans la lutte. La vidéo s’est terminée avec un message des combattants du parti PCML à Rojava. Ils ont salué le festival et ont déclaré : « Un nouveau système a été créée à Rojava. En tant que combattant du PCML, nous ne pouvions nous taire face à cette tournure. Par conséquent, nous, en relation avec les combattants du YPG, nous combattons contre les forces réactionnaires. Nous appelons tout le monde à se joindre à cette lutte. »


L’attention du festival s’est portée sur la Révolution de Rojava, sur la résistance héroïque de Kobanê, sur la lutte du PCML et sur SuphiNejatAgirnasli (ParamazKizilbas) qui est tombé en martyr il y a quelques semaines en défendant la Révolution de Rojava ainsi que sur les martyrs. La famille des martyrs était également présente : la sœur de SuphiNejatAgirnasli et le père de SerkanTosun étaient présents. Le père de SerkanTosun a salué les participants, tout en prononçant ce discours : « Je me prosterne respectueusement devant les héros combattants pour Rojava. Serkan était bon et courageux. C’était un camarade qui a donné sa vie pour la Révolution. Je suis fier de lui ».


Nombreux groupes de musiciens étaient également présents. Le président de Limter-is, KamberSaygili, la coprésidente du HDP FigenYükseksdag et le président de NAV-dem, YükselKoç ont prononcé un discours tout en saluant la lutte du PCML et la Révolution de Rojava.


Le TKP/ML et le MKP ainsi que le Comité central du PKK ont partagé un message où ils accentuaient la lutte commune et qu’ils voyaient le mouvement révolutionnaire turc comme une base alliée.


Nombreux délégués internationaux ont participé au festival et ont salué la lutte du PCML dans leurs propres langues. Même les organisations qui étaient dans l’incapacité de venir au festival ont salué le PCML et ses 20 ans de résistances. Des messages venants de la Croatie, d’Espagne, du Liban, d’Afrique du Sud, de l’Allemagne, de la Bulgarie, du Sri-Lanka, de la France, de l’Iran, de la Yougoslavie, du Maroc, du Pays-Bas et de l’Afghanistan ont été lus.


Le Festival a donné une énorme force révolutionnaire et une énergie révolutionnaire. Le Festival a reflété le caractère Marxiste et Léniniste du parti ainsi que ses 20 ans d’histoire.